Mutex : produits d'épargne, de prévoyance et de retraite – MUTEX

RSS Lexique | Accessibilité | Nous contacter

Epargne, prévoyance, retraite,
des solutions adaptées à tous les besoins


Accueil > Actualités > Revue des marchés financiers > Paris toujours en mode « pause »

Menu de la rubrique en cours

Actualités


Revue des marchés financiers

Paris toujours en mode « pause »

[Revue des marchés financiers du 12 au 16 juin 2017] Malgré les nombreuses publications économiques de la semaine, le Cac 40 fait toujours du surplace, résistant aux soubresauts qui ont suivi la réunion de la Réverve fédérale (Fed).

Les marchés restent toujours moroses… Outre-Atlantique, l’affaire « Trump » continue de peser sur les marchés. Les auditions s’enchaînent devant la commission du Renseignement du Sénat afin de comprendre s’il y a eu ingérence de Moscou sur la présidentielle américaine et si Donald Trump a bien fait obstruction à la justice.
De plus, la baisse des cours de pétrole a une nouvelle fois influencé les marchés. Les prix ont en effet de nouveau dévissé après l’annonce d’une baisse des stocks américains moins importante que prévu.

 

Augmentation des taux directeurs outre-Atlantique

La réunion de la Fed était, en parallèle, fort attendue. Face à une relative bonne santé de son économie, la Fed a indiqué maintenir son cap en resserrant sa politique monétaire comme convenu. Elle a donc rehaussé ses taux directeurs, tout en ouvrant la voie à une prochaine réduction de son bilan. Cette opération devrait prendre six ans avant que le bilan de l’institution ne retrouve son niveau d’avant-crise. Des annonces qui avaient été largement anticipées par les investisseurs outre-Atlantique.

Mais ce qui a surpris, c’est plutôt la révision à la hausse des prévisions de croissance, alors que les indicateurs montrent plutôt un ralentissement de l’économie du pays. Et les publications hebdomadaires en ont encore témoigné : les ventes de détail, attendues en hausse, ont reculé en mai (-0,3 %). La production industrielle américaine a stagné en mai après avoir progressé le mois précédent. Seul l’indice manufacturier Empire State de la Fed de New York est, lui, ressorti nettement en hausse. De plus, les investisseurs restent en alerte quant à une inflation toujours en deçà des prévisions.

 

La zone euro reste prudente

L’inflation est également sous surveillance en zone euro. Elle a de nouveau ralenti en mai (1,4 %). D’autres indicateurs, comme la production industrielle qui a progressé (+ 0,5 %) en avril, ont néanmoins rassuré. En Allemagne, l’indice Zew qui évalue les perspectives économiques sur six mois apparaît contrasté en mai. Il s’affiche à 18,6 points contre 20,6 le mois précédent. Il était attendu à 21,7.
En France, le premier tour des élections législatives, qui a placé la République en marche en tête, n’a surpris personne.

 

Paris reste stable après avoir plongé

À Paris, à l’issue de la réunion de la Fed, la Bourse a accentué ses pertes et est repassée, pour la première fois depuis les élections présidentielles, sous les 5 200 points. Elle s’est ensuite reprise après le compromis obtenu entre le Fonds monétaire international (FMI) et la zone euro pour permettre le versement d’argent frais à la Grèce. Le Cac 40 a ainsi enregistré un bilan hebdomadaire légèrement négatif (-0,7 %). L’indice boursier parisien a clôturé à 5 263 points vendredi.

Outre-Atlantique, le secteur de la distribution alimentaire, inquiet du rachat de la chaîne de magasins bio Whole Foods Market par le géant de l’internet Amazon, a dégringolé.

 

 [Achevé d’être rédigé le 16 juin 2017]

Article publié le : 19/06/2017


Informations complémentaires


Haut de page


Plan du site | Extranet mutexetvous | Mentions légales | Ce site est notamment dédié à la promotion des produits Mutex | Assureur(s) des garanties