Mutex : produits d'épargne, de prévoyance et de retraite – MUTEX

RSS Lexique | Accessibilité | Nous contacter

Epargne, prévoyance, retraite,
des solutions adaptées à tous les besoins


Accueil > Actualités > Revue des marchés financiers > Une semaine sous le signe des Banques centrales

Menu de la rubrique en cours

Actualités


Revue des marchés financiers

Une semaine sous le signe des Banques centrales

[Revue des marchés financiers du 6 au 10 mars 2017] Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas la politique qui a influencé les investisseurs. Chiffres de l’emploi et décisions des Banques centrales européenne et américaine étaient à la une…

Bien que le marché surveille l’évolution politique en Europe, les investisseurs se sont plus focalisés sur les évolutions des politiques monétaires, que ce soit en Europe ou outre-Atlantique. Il faut dire que certains sondages ont su apaiser leurs craintes à propos de l’avenir de l’euro, ceux-ci donnant Emmanuel Macron vainqueur au deuxième tour de la présidentielle française.

 

Statu quo en zone euro

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de laisser les taux directeurs ainsi que le volume des rachats mensuels inchangés. Le président de la BCE, Mario Draghi, a toutefois laissé entendre que la situation économique de la zone euro s’était améliorée. L’inflation a d’ailleurs été revue à la hausse, à 2 %. La hausse du pétrole et des denrées alimentaires a contribué à cette réévaluation. Cette intervention signifie-t-elle que la politique monétaire de la BCE pourrait bientôt évoluer ?

Outre-Atlantique, la Réserve fédérale a confirmé à l’inverse que sa présidente, Janet Yellen, pourrait annoncer la hausse des taux lors de son discours le 15 mars prochain. Cette hausse serait d’un quart de point. Les chiffres mensuels de l’emploi dévoilés vendredi ont appuyé cette intention : 235 000 postes non agricoles ont en effet été créés en février (contre 200 000 attendus), grâce à la construction. Le taux de chômage s’affiche à 4,7 %. Autres bons chiffres : les commandes industrielles ont progressé plus que prévu en janvier. Le déficit commercial s’établit, lui, en ligne avec le consensus.

 

L’Allemagne au ralenti

La croissance européenne a été confirmée à +0,4 % sur le dernier trimestre 2016. Sur un an, elle s’affiche à 1,7 %. Les derniers chiffres dévoilés par l’Allemagne sèment le doute : le pays connaît une forte baisse de ses commandes à l’industrie en janvier, alors qu’elles avaient augmenté le mois précédent. De même, les commandes domestiques ont dégringolé de 10,5 %.

En France, selon l’Insee, la production manufacturière et la production industrielle ont également chuté en janvier. Cette dernière enregistre un recul pour le deuxième mois consécutif.

 

Sur-place à Paris

Malgré les bons chiffres de l’emploi américain, le Dow Jones a clôturé sur un léger repli à 20 903 points. Il faut dire, à ce stade, que les cours du pétrole ont repris leur baisse… Cela n’a pas manqué de ralentir les gains boursiers.
Le Cac 40, après être passé au-dessus des 5 000 points, a finalement terminé à 4 993 points. Un niveau qu’il n’a néanmoins jamais atteint depuis plus d’un an.

La semaine prochaine, outre l’intervention de Janet Yellen aux États-Unis, le vote néerlandais sera sous surveillance. Une fois de plus, les marchés redoutent un vote en faveur de l’extrême droite…

 

 [Achevé d’être rédigé le 10 mars 2017]

Article publié le : 20/03/2017


Informations complémentaires


Haut de page


Plan du site | Extranet mutexetvous | Mentions légales | Ce site est notamment dédié à la promotion des produits Mutex | Assureur(s) des garanties